18 October 2019

Le secret du bonheur des collaborateurs de votre servicedesk

blog-header-blije-medewerkers

Pourquoi tant de gens détestent-ils leur travail ? Et pourquoi d’autres l’adorent ? Les travailleurs mécontents se plaignent souvent de la même chose : un manager qui n’écoute pas les propositions, des collègues qui ne s’ouvrent pas aux autres et des réunions souvent trop longues et ennuyeuses. Heureusement, les collaborateurs de certaines entreprises ont le sourire. Quel est le secret du bonheur de ces employés ? On vous répond dans ce premier article consacré à la culture de service.

TOPdesk compte plus de 700 collaborateurs répartis dans 10 pays. Ce qu’ils ont en commun ? Ils sont véritablement satisfaits. Sans compter que TOPdesk obtient 4,8 sur 5 sur Glassdoor. Conclusion : nos collaborateurs aiment travailler chez nous. Et nous sommes visiblement un bon employeur. Mais quel est notre secret ?

Quand je fais visiter TOPdesk à nos visiteurs, une chose leur saute immédiatement aux yeux : les gadgets. Du baby-foot à la Nintendo Wii, nous avons tout. Et je vois les points d’interrogation dans leurs yeux : « Est-ce là le secret du bonheur de leurs collaborateurs ? » Non. Si seulement c’était si simple.

Un environnement de travail sûr

Mais dans ce cas, quel est notre secret ? Cela commence par un environnement de travail fait de confiance réciproque et d’entraide. Je suis marié et j’ai deux enfants. Si je veux sortir un soir avec mon épouse, j’ai besoin de quelqu’un pour garder mes enfants. Je pourrais par exemple faire appel à une baby-sitter. Une personne du quartier qui viendrait garder les petits à la maison, contre une rémunération fixée à l’avance. Pas simple ? Non. Ça fait beaucoup de choses à régler avant de passer la porte.

Heureusement, j’ai la chance d’avoir de chouettes voisins. Tout ce que je dois faire, c’est leur téléphoner et leur demander s’ils veulent bien garder une oreille sur le babyphone pendant une soirée. Pas besoin de négocier et mes voisins n’exigent pas que je leur renvoie immédiatement l’ascenseur. Ils savent que, le moment venu, je leur retournerai la faveur. On arrosera leurs plantes quand ils partiront en vacances.

Des collègues serviables

Qu’est-ce que la confiance a à voir avec la vie ou la culture d’entreprise ? Plus que ce que vous pensez. Chez TOPdesk, nos nouveaux collaborateurs sont les plus surpris de l’entraide qui existe entre leurs collègues : « Quand j’ai une question, j’obtiens immédiatement une réponse. Et si les collègues ne sont pas en mesure de me répondre, ils me renvoient vers la bonne personne. » 

Cela m’étonne toujours. Les gens ne trouvent visiblement pas normal de consacrer un peu de son précieux temps à aider un collègue. Surtout sans retour immédiat.

Trouvez les bons collaborateurs

Comment créer un environnement de travail sûr, où règnent la confiance et l’entraide ? Avec les bons collaborateurs. Prenez votre recrutement au sérieux : c’est vous qui sélectionnez les collaborateurs de votre département. Réfléchissez aux qualités qu’ils doivent posséder pour contribuer à cette ambiance de travail idéale et faites de ces atouts une priorité lors de votre procédure de recrutement.

Soft skills et compétences

La procédure de recrutement de TOPdesk se compose de deux phases. Dans un premier temps, nous déterminons si le candidat est adapté à notre organisation. Comment ? En analysant ses soft skills. Le candidat est-il passionné ? Est-il prêt à aider ? Fait-il confiance aux gens ? Et pourrons-nous lui faire confiance ? Pourrions-nous aller boire un verre avec ce candidat ? Si c’est le cas, il peut passer à l’étape suivante. Durant cette deuxième phase, nous déterminons si le candidat dispose des compétences professionnelles recherchées.

Ne vous contentez pas de moins

Cette méthode présente deux inconvénients. Elle prend beaucoup de temps et l’importance donnée aux soft skills ne correspond pas toujours aux besoins en matière de hard skills.

Raison pour laquelle il est parfois compliqué de pourvoir les postes vacants dans la pratique. Ce qui ne nous empêche pas de ne pas engager un candidat qui excelle dans son travail, mais qui ne dispose des soft skills requises. Imaginez un collaborateur du servicedesk qui ne prendrait pas la peine d’être cordial envers ses collègues. Pourquoi ne l’engagerions-nous pas ? Pour protéger notre culture d’entreprise. 

happy_customer_rectangular

Protégez votre culture d’entreprise

Si vous avez trouvé les bons collaborateurs, ils se feront confiance et s’entraideront les uns les autres. Mais un mauvais profil peut toujours passer au travers des mailles du filet. Que faire, dans ce cas ? Découvrez vite comment protéger votre culture d’entreprise dans un autre article de TOPdesk.

Un pas dans la bonne direction

Une équipe solide, est-ce vraiment la clé ? Si vous souhaitez créer une ambiance de travail sûre, oui. Si vous ambitionnez de garantir le bonheur de vos collaborateurs du servicedesk, ce n'est qu'une des solutions possibles. Nous vous donnerons bientôt des pistes supplémentaires pour y parvenir dans d’autres articles.

Envie d’en savoir plus dès aujourd’hui ? Consultez cet article sur l’expérience employé (EX)

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre bulletin d’information mensuel et découvrez nos prochains articles consacrés à la culture de service.

 

 

Comments

Stay Updated on Blog Content

Share this blog:

Want to know what is coming up?

Visit our roadmap!