16 April 2021

Un esprit d’équipe solide grâce aux tests de personnalité

Blog_header_SC_personality_tests

Les tests de personnalité. Adorés par certains, qui ne jurent que par leurs bienfaits pour les performances de leur équipe. Décriés par d’autres, qui n’y voient qu’une perte de temps. Mais qui croire ? Les tests de personnalité sont-ils vraiment la potion magique tant attendue pour l’esprit d’équipe de votre servicedesk ? On vous répond dans cet article.

Petite histoire des tests de personnalité

Les premiers tests de personnalité voient le jour à la fin du XVIIIe siècle sous l’impulsion de la phrénologie, qui considère que la forme du crâne trahirait alors certains traits de caractère. Néanmoins, la fiabilité de cette branche de la psychologie sera remise en question quelques années plus tard.

Durant la Première Guerre mondiale, l’armée américaine mènera des tests de personnalité afin d’évaluer la prédisposition de ses soldats à souffrir de troubles comportementaux de guerre, une forme de stress post-traumatique apparaissant à la suite d’un conflit armé et s’exprimant principalement par de l’anxiété ou des insomnies. Dans les années 1940 et 1950, ces tests seront employés pour esquisser scientifiquement des traits de caractère de base, tels que l’extraversion et la réceptivité.

Aujourd’hui, les tests de personnalité constituent un outil très prisé pour évaluer si un candidat convient parfaitement à une fonction ou à une équipe donnée. Ils représentent même la seule et unique méthode de présélection de candidats de certaines entreprises.

Découvrez les secrets d’une culture d’entreprise au top >>

Les tests de personnalité les plus célèbres

Au fil des ans, les tests de personnalité se sont littéralement multipliés. Voici ci-dessous quelques-uns des tests les plus connus :

  • Le questionnaire MBTI (Myers – Briggs Type Indicator) : ce test étudie vos comportements et les relie à quatre traits de caractère de base, chacun repris sous une initiale : introversion (I) ou extraversion (E), réflexion (T) ou sentiment (F), jugement (J) ou perception (P) et sensation (S) ou intuition (N). L’association de ces quatre lettres traduit ce sur quoi vous préférez vous concentrer (le monde extérieur ou votre monde intérieur), la manière dont vous traitez les informations, dont vous prenez vos décisions, dont vous interagissez avec le monde extérieur et communiquez avec les autres. On obtient ainsi un total de seize types de personnalité.

  • Le MMPI (Minnesota Multiphasic Personality Inventory) : ce test est un outil fréquemment utilisé dans le cadre d’expertises cliniques et judiciaires en vue de diagnostiquer des pathologies mentales. Il permet d’évaluer un sujet concernant les dix psychopathologies suivantes : hypocondrie, dépression, déviation psychopathique, féminité/masculinité, paranoïa, psychasthénie, schizophrénie, manie et introversion sociale.

  • Les Big Five : le modèle des Big Five est l’un des tests de personnalité les plus populaires. Il étudie cinq traits de caractère afin de vous positionner dans les domaines suivants :
    • Ouverture : vous aimez apprendre de nouvelles choses et êtes ouvert·e à de nouvelles expériences.
    • Souci du travail bien fait : vous faites preuve d’une grande autodiscipline et êtes digne de confiance, organisé·e, méthodique et méticuleux·se.
    • Extraversion : vous aimez interagir avec les autres. Vous êtes énergique, communicatif·ve et sûr·e de vous.
    • Sociabilité : vous affichez une nature aimable, coopérative, bienveillante et compatissante.
    • Névrosisme : vous souffrez d’instabilité émotionnelle et d’émotions négatives, vous êtes d’humeur changeante et nerveux·se.

Blog_inline_SC

 

Les tests de personnalité renforcent-ils vraiment les performances de votre servicedesk ?

Les tests de personnalité constituent un précieux atout pour les managers de servicedesk. Pourquoi ? Parce que chaque test révèle les différentes personnalités qui composent votre servicedesk et la meilleure façon d’employer chacune d’elles. Ces tests aident également les membres de votre équipe à mieux se connaître et à identifier les points forts des autres. Bref, ils vous offrent une meilleure vue d’ensemble. L’un des membres de votre servicedesk n’intervient pas souvent en réunion ? Cela ne veut pas nécessairement dire que cela ne l’intéresse pas. Un test de personnalité pourrait vous révéler qu’il craint les conflits et les évite en gardant sagement ses opinions.

Ils vous apprennent également à apprécier vos collaborateurs pour ce qu’ils sont vraiment. Le manque d’initiative d’un membre de votre servicedesk vous exaspère ? Prenez le temps de vous intéresser à cette personne. Il y a fort à parier qu’elle excelle dans un autre domaine, quelque chose d’aussi important, comme la gestion du temps, par exemple. En cultivant l’esprit d’équipe de cette manière, vous boosterez les performances de votre servicedesk et ferez de vos collaborateurs des travailleurs épanouis.

Les tests de personnalité : une solution pratique, mais pas LA solution

Mais les tests de personnalité s’accompagnent de quelques bémols. En effet, certains collaborateurs emploient les résultats de leur test pour justifier de mauvaises habitudes professionnelles. « Je suis désordonné·e, c’est le test qui le dit. Je ne peux rien y faire. » L’autre risque est de coller des étiquettes à vos collaborateurs. Si vous approchez constamment un membre de votre équipe en fonction de l’un de ses comportements, il se comportera en fonction de votre approche.

D’autres professionnels considèrent les résultats de ces tests comme indiscutables. Alors, oui, je pense que les tests de personnalité peuvent apporter de la valeur ajoutée à votre servicedesk. Mais ne perdez jamais de vue les éléments susceptibles d’influencer leurs résultats. Je pense aux facteurs sociaux ou à la manière dont des candidats pourraient sélectionner leurs réponses en vue d’obtenir un résultat précis plutôt que d’oser jouer le jeu.

Bref, vous ne devriez pas prendre les résultats de ces tests pour argent comptant. Personnellement, je crois qu’ils ne doivent pas devenir la clé de sol de la partition que vous jouez avec vos collaborateurs. Ne vous dites pas : « Les résultats de ce collaborateur indiquent qu’il n’est pas sûr de lui, donc il ne prendra jamais la parole. » Parce que, si vous continuez à le lui demander gentiment, il finira par exprimer son avis.

On vous révèle le trait de caractère essentiel d’un bon collaborateur de servicedesk ici

En savoir plus sur la culture de service

Envie de découvrir d’autres secrets pour obtenir une équipe de servicedesk au top ? Ou besoin d’inspiration pour mettre en place une culture de service orientée client ? Consultez vite nos autres articles consacrés à la culture de service :

Ou inscrivez-vous à notre liste de diffusion pour rester informé·e de nos dernières publications.

 

Comments

Stay Updated on Blog Content

Share this blog:

Want to know what is coming up?

Visit our roadmap!